A gauche, les politiques s’engueulent, les électeurs désespèrent

Par

Les violentes invectives échangées par les principaux responsables de gauche autour des questions liées à la République, aux réunions non mixtes ou à la laïcité créent un climat délétère à gauche. Mais comment faire pour désarmorcer les sujets explosifs et sortir d’un agenda dicté par la droite ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Halte au feu ! Le 29 mars, Yannick Jadot lançait un appel aux principaux responsables de gauche et de l’écologie : s’asseoir autour de la même table « pour se parler des débats d’aujourd’hui ». « On s’invective, on s’insulte, on se caricature, et tout ça n’est pas à la hauteur de notre pays ! Nous avons la responsabilité historique de nous parler, parlons du fond ! », martelait l’eurodéputé Europe Écologie-Les Verts (EELV) sur France Inter.