Sanctions administratives pour les correcteurs grévistes du bac

Par
Des sanctions administratives s'ajouteront éventuellement aux retenues sur salaire pour les professeurs qui ont refusé de corriger les copies aux épreuves du baccalauréat, a déclaré mardi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Des sanctions administratives s'ajouteront éventuellement aux retenues sur salaire pour les professeurs qui ont refusé de corriger les copies aux épreuves du baccalauréat, a déclaré mardi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.