Le mauvais procès fait par Julien Dray à Mediapart

Par et
Julien Dray a vivement attaqué Mediapart, vendredi sur France Info, menaçant de nous poursuivre pour notre traitement de l'affaire financière dans laquelle il a été impliqué. Le député socialiste de l'Essonne multiplie attaques personnelles, erreurs, approximations ou mensonges. Nous avons donc choisi de lui répondre point par point. Et pour que chacun puisse se faire une idée, nous publions l'intégralité du rapport interne du parquet de Paris, daté du 15 décembre 2009. Le procureur conclut que des infractions ont bel et bien été commises par M. Dray et plusieurs de ses proches, et qu'un rappel à la loi – plutôt qu'un procès – lui paraît suffisant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La charge aura duré près d'un quart d'heure. Vendredi 8 janvier, au micro de l'émission «Parlons Net» sur France Info, Julien Dray s'en est pris violemment à Mediapart pour son traitement de l'affaire des mouvements de fonds suspects, déclenchée par Tracfin (le service antiblanchiment de Bercy), dans laquelle lui et une partie de son entourage ont été impliqués l'an dernier. L'enquête préliminaire diligentée en décembre 2008 par le parquet de Paris s'est finalement soldée, un an plus tard, par un rappel à la loi pour le député socialiste de l'Essonne.