La charge aura duré près d'un quart d'heure. Vendredi 8 janvier, au micro de l'émission «Parlons Net» sur France Info, Julien Dray s'en est pris violemment à Mediapart pour son traitement de l'affaire des mouvements de fonds suspects, déclenchée par Tracfin (le service antiblanchiment de Bercy), dans laquelle lui et une partie de son entourage ont été impliqués l'an dernier. L'enquête préliminaire diligentée en décembre 2008 par le parquet de Paris s'est finalement soldée, un an plus tard, par un rappel à la loi pour le député socialiste de l'Essonne.