Croquis. Sièges éjectables au Parti socialiste

Par

À J-72, la campagne présidentielle est de plus en plus irrationnelle. Derrière la folle histoire Fillon, d’autres curiosités ont marqué la semaine qui s’achève. Parmi les plus originales, la menace d’exclusion lancée par Jean-Christophe Cambadélis en direction des députés PS tentés par Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À condition d’avoir une mémoire de poisson rouge, l’avertissement du patron des socialistes peut avoir l’air d’un bégaiement. À l’approche des élections, il est courant que des frictions, voire des fractures, opposent la direction nationale des partis politiques et certains de leurs grands élus indisciplinés ou tentés par d’autres horizons. Ces divergences tiennent quasiment du rituel, notamment à la frontière des partis qui se réclament du centre droit ou du centre gauche.