L'affaire Grégory, retour sur un délire collectif

Par
Et revoici le petit Grégory. Vingt-quatre ans après la mort du petit garçon, retrouvé noyé dans une rivière près de chez lui, à Lépanges (Vosges), le procureur général de Dijon veut rouvrir l'enquête, close en 2003. Retour sur une sombre affaire judiciaire qui a viré au délire collectif.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Relancée, l’affaire Grégory Villemin? Vingt-quatre ans après le meurtre du petit garçon, le procureur général de Dijon a demandé la réouverture de l’enquête, estimant que des traces d’ADN restant sur quelques scellés datant des premiers temps de l’enquête sont peut-être exploitables.