Affaire Legay: le procureur qui a nié la charge policière en avait été témoin

Par

Un nouvel élément discrédite l’enquête préliminaire menée par le parquet de Nice sur les violences policières à l’origine des blessures de la militante Geneviève Legay. Selon nos informations, le procureur de la République était présent au centre de supervision urbain, assistant à la charge de police qui a heurté violemment la septuagénaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De nouvelles informations obtenues par Mediapart discréditent un peu plus l’enquête préliminaire menée par le parquet de Nice, sur les violences policières à l’origine des blessures de la militante Geneviève Legay le 23 mars.