Covid : l’enjeu crucial de convaincre ceux qui hésitent à se faire vacciner

Par

Faciliter l’accès à la vaccination des hésitants est-elle la priorité du gouvernement ? Il compte en réalité surtout sur le passe sanitaire, la bonne volonté des acteurs locaux et des médecins généralistes, pourtant mal approvisionnés en vaccins à ARN messager.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chaque jour, 100 000 doses de vaccin pourraient être injectées en France et ne le sont pas… faute de candidats. Fini, pour l’heure, le temps de la pénurie. Les doses sont là, le variant Delta aussi, mais 20 % des Français hésitent encore à recevoir une injection anti-Covid-19, selon l’enquête Covireivac coordonnée par l’Inserm.