La rentrée chaotique des accompagnants d’élèves en situation de handicap

Par

Salaires non versés, contrats non établis, manque d’information… Les accompagnants d’élèves en situation de handicap déplorent une organisation et des conditions de travail dégradées. Ils réclament le statut de fonctionnaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Hélène travaille dans un lycée polyvalent de la Sarthe, elle accompagne, dans toutes les disciplines, une élève en situation de handicap. En avril, et après six ans de CDD, cette AESH (accompagnante des élèves en situation de handicap, ex-assistante de vie scolaire dans le jargon de l’Éducation nationale) décroche le Graal, un CDI.