Braconnage à l’extrême droite, clap de fin: LR exclut un proche de Marion Maréchal

Par

La nouvelle direction de LR veut tourner la « page Wauquiez », mercredi 11 décembre, en procédant à l’exclusion d’Erik Tegnér, un proche de Marion Maréchal. Au risque de perdre sa frange la plus droitière, qui s’était senti pousser des ailes depuis deux ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’exclusion du militant Erik Tegnér, proche de Marion Maréchal, scellée depuis plusieurs semaines, doit être actée par Les Républicains mercredi 11 décembre. Il a d’ores et déjà été reçu, mardi, au comité départemental de la fédération de Paris par Aurélien Pradié et Agnès Evren, pour plaider sa cause une ultime fois. Mais à la sortie de ce qu’il a qualifié de « Politburo », le très médiatique militant parisien a compris qu’il ne pourrait plus se prévaloir désormais de l’étiquette « LR ». « C’était très violent et ils n’ont rien voulu entendre », raconte-t-il, dépité.