Laurence Parisot sur l’affaire Duhamel: «Il faut casser cet entre-soi»

Dans « À l’air libre » lundi, l’ancienne patronne du Medef Laurence Parisot, membre du conseil d’administration de Sciences-Po, est sur notre plateau. Également au sommaire : un point sur la loi réaffirmant les principes républicains avec le président de la Fédération protestante et le grand rabbin de France.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

➡️ Les suites de l’affaire Olivier Duhamel accusé d’inceste dans un livre (notre article ici). Choc et remous à Sciences-Po Paris, dont il présidait le conseil d’administration : notre invitée est l’ancienne présidente du Medef Laurence Parisot, qui siège dans ce conseil. Elle prend la parole pour la première fois. Et également un reportage sur place.

➡️ Les représentants des cultes ont des doutes sur le projet de loi confortant les principes républicains qui arrive à l’Assemblée nationale (notre dernier article ici). Le grand rabbin de France Haïm Korsia et le président de la Fédération protestante François Clavairoly sont sur notre plateau.

Contactée pour la préparation de cette émission, la direction de Sciences-Po a affirmé que le directeur de Sciences-Po Frédéric Mion, une fois mis au courant par Aurélie Filippetti, en 2019, a « aussitôt enquêté en interne pour voir s’il existait d’éventuelles plaintes d’étudiantes ou d’étudiants à l’endroit de M. Duhamel. Il n’y en avait pas ». 

Puis il a sollicité un rendez-vous avec l’avocat Jean Veil, associé d’Olivier Duhamel : « Jean Veil lui a dit que cette rumeur circulait dans tout Paris depuis des années et qu’il était difficile d’y accorder du crédit, notamment au regard du soutien sans faille que lui apportait son épouse. Face à ces réponses, sans aucun élément tangible, aucune preuve pour étayer cette rumeur et au regard du silence que la famille avait sur cette affaire, Frédéric Mion en a conclu qu’il ne pouvait s’agir que d’une rumeur malfaisante. D’où sa réelle stupeur lorsqu’il a appris le bien-fondé de celle-ci deux ans après. Sa stupéfaction n’était pas feinte. […] Il est facile aujourd’hui, à l’aune des révélations du livre, de faire une relecture de ce qui aurait dû être fait ou pas. » La direction de Sciences-Po assure que le témoignage d’Aurélie Filippetti a été sa seule alerte : « Absolument personne ne l’avait par ailleurs prévenu. » 

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.


À l’air libre

À l’air libre
par À l’air libre
À l’air libre
par Caroline Coq-Chodorge
À l’air libre
par À l’air libre

À la Une de Mediapart

Amérique Latine — Analyse
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
France
À Perpignan, l’extrême droite s’offre trois jours de célébration de l’Algérie française
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire Louis Aliot (RN) met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à « l’œuvre coloniale ».
par Lucie Delaporte
Énergies — Analyse
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Terrorisme — Note de veille
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne