Elus à plein-temps et payés par Pôle emploi

Le maire d’Angoulême, Xavier Bonnefont, et le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, ont tous les deux touché des allocations-chômage alors qu’ils occupaient des responsabilités politiques locales de premier plan. Bien que légal, ce cumul pose question.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est un cumul d’un genre bien particulier. Mediapart a découvert que des élus de la Région Nouvelle-Aquitaine, occupant a priori leur poste à plein-temps au vu de leur haut niveau de responsabilité, avaient parallèlement touché des indemnités de Pôle emploi. L’actuel maire d’Angoulême et candidat à sa réélection, Xavier Bonnefont (soutenu par LREM), est concerné. Tout comme le maire de Bordeaux, Nicolas Florian (LR), qui touchait des prestations du temps où il était adjoint aux finances de la ville.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal