Fukushima: la France n’a pas tiré les leçons

En 2021, aucun des 56 réacteurs en fonctionnement dans l’Hexagone n’est au niveau des critères de sûreté post-Fukushima, selon Greenpeace et négaWatt. Et l’Europe vient de voter 5 milliards d’euros de subvention au réacteur expérimental ITER, sur ses crédits climat. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La France se prend-elle pour une île nucléaire, isolée du reste du monde ? La question vient à l’esprit quand on part à la recherche des effets de l’accident de Fukushima sur le parc français de production d’électricité, dix ans plus tard. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal