«Sans exigence morale, la gauche est à poil»

Par

Pour l’historien Christophe Prochasson, auteur de La gauche est-elle morale ?, les errances éthiques d’une partie du camp progressiste, dont l'affaire Cahuzac est la dernière en date, font voler en éclats ce qui fait le cœur même de son identité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affaire Cahuzac n’est pas le premier scandale à atteindre les socialistes au pouvoir. Mais elle est l’aboutissement des liaisons dangereuses du Parti socialiste et de l’argent, particulièrement visibles depuis les années 1980.