La jeunesse LR s’écharpe sur fond de droitisation aiguë

Par

Devenu autonome, le mouvement des Jeunes Républicains élit son nouveau président ce lundi. La campagne, agitée, a surtout confirmé la radicalisation dune partie de la jeunesse de droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des divisions, des coups bas, des procès en trahison, des soupçons de tricherie et des divergences de fond qui se révèlent. En politique, les élections internes se ressemblent souvent. La campagne pour la présidence des Jeunes Républicains n’a évidemment pas dérogé à la règle, mais elle a aussi donné de l’écho à un débat de fond chez Les Républicains (LR) : où la droite habite-t-elle en 2021 ?