Vers une sortie en trompe-l’œil de l’état d’urgence sanitaire

Par

Le gouvernement a présenté un projet de loi annonçant la fin de l’état d’urgence sanitaire le 10 juillet tout en prolongeant pour quatre mois certaines des principales mesures restrictives des libertés individuelles. Dont celle de manifester.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement a présenté mercredi 10 juin un projet de loi « organisant la fin de l’état d’urgence sanitaire » d’ici le 10 juillet, tout en prévoyant une prolongation, pour une durée de quatre mois, de certaines de ses principales mesures.