Loi travail, saison 2: dans l'hémicycle, l’opposition est à gauche

Lundi 10 juillet s’ouvrait à l’Assemblée le débat sur la loi travail, saison 2. La gauche a fait beaucoup de bruit sur les ordonnances et sur le fond de la loi. Un premier article concernant la primauté de l’accord d’entreprise sur l’accord de branche a été examiné par les parlementaires. Compte-rendu.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Les députés auront disposé d’à peine plus de 24 heures pour prendre connaissance du texte de commission et exercer leur droit d’amendement », tonne le député du PCF Jean-Paul Lecoq. Pour ouvrir la séance parlementaire du 10 juillet consacrée à la discussion du projet de loi « d’habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social » (« loi travail, saison 2 »), l’élu commence par brûler la politesse à Muriel Pénicaud, ministre du travail, au moyen d’un rappel au règlement sur les conditions du travail des parlementaires.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal