Rugy n'exclut pas des "erreurs d'appréciation", reçu à Matignon

Par
François de Rugy, au coeur d'une controverse sur son train de vie de président de l'Assemblée nationale puis de ministre d'Etat, a été reçu jeudi par Edouard Philippe quelques heures après avoir reconnu de possibles "erreurs d'appréciation", qu'il serait prêt à "corriger" le cas échéant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - François de Rugy, au coeur d'une controverse sur son train de vie de président de l'Assemblée nationale puis de ministre d'Etat, a été reçu jeudi par Edouard Philippe quelques heures après avoir reconnu de possibles "erreurs d'appréciation", qu'il serait prêt à "corriger" le cas échéant.