Malgré Borloo, les députés radicaux ne sont pas pressés de quitter l'UMP

Par
L'Alliance républicaine, écologiste et sociale a tenu son université d'été ce week-end. La question d'un groupe centriste à l'Assemblée s'est invitée dans les débats. A neuf mois des législatives, plusieurs élus sont réticents à l'idée de quitter le groupe UMP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Grande Motte, de notre envoyée spéciale