Procès en appel des attentats de janvier 2015 : « J’ai compris le 9 janvier qui était Coulibaly »

Amar Ramdani, l’un des deux accusés, a été soumis lundi à un feu de questions qui l’ont déstabilisé. Mais il a continué de nier sa participation à un trafic d’armes en faveur de Coulibaly.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

«Je vous écoute, monsieur, et pardonnez-moi, on a l’impression que vous êtes duplice », a dit MLaurence Cechman, avocate de partie civile. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal