La Caisse des dépôts investit toujours dans les énergies fossiles

Par

La finance publique française continue de placer plusieurs milliards d’euros dans le charbon, le pétrole et surtout le gaz, révèle un rapport de l’Observatoire des multinationales et de l’ONG 350 publié lundi 11 décembre, à la veille du sommet de l'Elysée sur le climat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Faire de Paris la capitale de la finance verte : c’est l’un des objectifs du One Planet Summit, le sommet sur le climat organisé mardi 12 décembre à l’initiative de l’Élysée, en collaboration avec la Banque mondiale et l’ONU. Attirer les banques, les fonds d’investissement et les conseiller·es·s financiers pour réorienter les milliards d’euros investis dans l’économie mondiale vers les activités utiles à la réduction des émissions de CO2 : pourquoi pas ?