Négociations sur l'emploi : les mesures

Par

Les négociations qui viennent d'aboutir, difficilement, devraient être validées par troissyndicats sur cinq. Les salariés ont obtenus de nouveaux droits, mais le patronat également.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lancées le 4 octobre, les négociations sur la sécurisation de l’emploi entre syndicats et salariés ont (difficilement) abouti vendredi 11 janvier dans la soirée. Les centrales syndicales doivent se déclarer officiellement sur le texte final dans la semaine à venir. La CGT et FO ont déjà laissé entendre qu’elles le rejetteraient, alors que la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC devraient le valider. Trois syndicats sur cinq : le compte devrait être bon pour le gouvernement, qui fera voter le texte au Parlement, sans doute courant mars. Mais que contient cet accord exactement (le texte intégral est ici) ? Des avancées pour le patronat d’un côté, pour les salariés de l’autre.