72 articles restent censurés

Par

Le jugement du tribunal de Bordeaux, s’il acte sans ambiguïté la victoire du droit à l’information, ne met pas fin à une censure dont nous sommes toujours les victimes. Depuis juillet 2013, soixante-douze articles ont été dépubliés. Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le jugement du tribunal de Bordeaux, s’il acte sans ambiguïté la victoire du droit à l’information en prononçant la relaxe des journalistes de Mediapart et du Point, ne met pas fin pour autant à une censure scandaleuse dont nous sommes toujours les victimes, et dont l’ampleur est sans précédent depuis la guerre d’Algérie. Mais les attendus de ce jugement de Bordeaux – le seul jugement intervenu sur le fond – viennent tailler en pièces et couvrir de ridicule l’argumentaire soutenu par les magistrats de la cour d’appel de Versailles.