Darmanin-Le Pen: à gauche, une tentative de contre-soirée moins anxiogène

Par et

En parallèle du débat extrême-droitier de France 2, les gauches proposaient, jeudi, une allégorie savoureuse de leur tectonique du moment. D’un côté, un débat en visioconférence de responsables en inlassable quête d’union. De l’autre, un Jean-Luc Mélenchon invité vedette de Cyril Hanouna.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les gauches ont joué le contre-pied, aurait dit un commentateur de match de football. Face au débat attendu entre Gérald Darmanin et Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon avait décidé, jeudi soir, lui aussi, d’occuper le terrain médiatique. À sa droite, il y avait le service public, le ton feutré des émissions politiques et les thématiques identitaires au menu. Le leader de La France insoumise avait choisi le cadre volontairement désordonné des plateaux de Cyril Hanouna pour y répondre.