Prisons: l'effet d'annonce de Rachida Dati et les risques d'explosion

Par
Le spectre de l'été chaud menace les prisons françaises. Avec 63.645 détenus au 1er mai, un nouveau record de surpopulation est en vue (le précédent date de juillet 2004 avec... 7 prisonniers de plus). La population carcérale a augmenté de 25% depuis 2000, sous l'effet d'une politique privilégiant le tout répressif et l'enfermement. Mais la «grande loi pénitentiaire», annoncée pour ce printemps par le gouvernement, vient d'être reportée à l'automne...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.