Triangle de Gonesse: revers judiciaire pour les opposants à EuropaCity

La cour d’appel administrative de Versailles annule l’invalidation de la ZAC du triangle de Gonesse, étape préalable au bétonnage de ces terres, et à la construction d’EuropaCity.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est une bataille emblématique contre le bétonnage des sols, en défense d’une agriculture locale, et elle vient de connaître un nouveau rebondissement. La cour d’appel administrative de Versailles a annulé jeudi 11 juillet l’invalidation de la zone d’aménagement concerté (ZAC) du triangle de Gonesse que le tribunal administratif de Cergy-Pontoise avait demandée quelques mois plus tôt. Autrement dit, l’autorisation de cette zone de 280 hectares, où sont programmés un quartier d’affaires et le centre de commerces et de loisirs EuropaCity, est confirmée.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal