Vaccination : Macron manie la carotte et le bâton

Par

Le président a annoncé la vaccination obligatoire pour tous les professionnels de santé d’ici au 15 septembre, ainsi que l’extension du passe sanitaire à l’essentiel des activités sociales – les cinémas le 21 juillet, les bars et restaurants début août, etc. Il a aussi défendu son bilan et la volonté de relancer dès que possible des réformes pourtant contestées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plusieurs annonces, mais avant toute chose : un exercice d’autosatisfaction. Lundi 12 juillet au soir, dans une allocution d’une trentaine de minutes, Emmanuel Macron s’est longuement félicité de sa gestion de la crise sanitaire et de son pendant économique et social, avant d’entrer dans le dur du sujet. Évoquant l’apparition du variant Delta et la possibilité que d’autres surgissent dans les mois à venir, le président de la République a insisté sur la vaccination, qualifiée d’« atout maître ».