Trois ans après leur licenciement, les ex-Gad reclassés dans la précarité

Par

C’était un des plans de licenciement les plus violents et médiatiques du quinquennat Hollande, qui donnera naissance à un mouvement social improbable : les Bonnets rouges. L’abattoir porcin de Gad dans le Finistère était liquidé, laissant sur le carreau 900 ouvriers dans une Bretagne ébranlée par la crise de l’agroalimentaire. Trois ans plus tard, la majorité a été reclassée dans la précarité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale dans le Finistère