Climat: un sommet pour verdir la finance mondiale

Par

Les dizaines, les centaines voire les mille milliards d’euros promis pour agir contre les dérèglements du climat seront-ils un jour une réalité ? Deux ans après l’Accord de Paris, Emmanuel Macron convoque un sommet des financiers et des banques, et espère placer Paris sur la carte mondiale de la finance verte. Dans ce monde ultralibéral, comment débloquer la question de l’argent pour le climat ? Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une cascade d’annonces avant même le début du sommet. Lundi 11 décembre, à la veille de l’ouverture du sommet sur le climat voulu par Emmanuel Macron deux ans après la signature de l’accord de Paris, une sorte de jeu concours à la plus grosse annonce s’est tenu dans les salons du Climate Finance Day. 91 entreprises françaises s’engageaient à mobiliser 300 milliards d’euros pour le climat.