Retour sur la «défaite d’Evry»: quelles leçons pour La France insoumise?

Par

Deux semaines après la victoire du successeur de Manuel Valls à la législative partielle en Essonne, Mediapart revient « à froid » sur les raisons complexes qui ont entraîné la défaite de La France insoumise, en plein soulèvement des « gilets jaunes ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Groggy. Ce dimanche 25 novembre au soir, La France insoumise (LFI) a pris une claque : elle vient de perdre largement contre le candidat apparenté La République en marche (LREM) dans la législative organisée dans la première circonscription de l’Essonne. Sa candidate, Farida Amrani, a rassemblé 40,9 % des voix au second tour, contre 59,1 % pour Francis Chouat, maire d’Évry et successeur de Manuel Valls, lequel vient de laisser son fauteuil de député pour partir à la conquête de la mairie de Barcelone.