Affaire de l'IGS: la défense plus que bancale du préfet Gaudin

Par et

Cité dans le scandale de la police des polices, soupçonnée de coup monté sur fond de purge politique, le préfet de police de Paris monte au front pour assurer sa défense. Au risque de prendre quelques libertés avec les faits. Mediapart a pu lire l’intégralité de son audition par le juge d’instruction, en décembre 2011, et l’a confrontée avec d’autres pièces du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cité dans le scandale de la police des polices révélé par Le Monde le 11 janvier, le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, entendu en qualité de témoin assisté fin 2011 par le juge d’instruction Philippe Jourdan, monte au front pour assurer sa défense. Au risque de prendre quelques libertés avec les faits. Mediapart a pu lire l’intégralité de son audition et l’a confrontée avec d’autres pièces du dossier.