Du lancement du «grand débat» à sa restitution, un processus biaisé

Quelle sera la valeur des restitutions du « grand débat » ? La question est complexe et dépend de nombreux critères : crédibilité des questionnaires, représentativité des contributions et construction des restitutions. Déjà, le lancement du questionnaire avait été très critiqué.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le « grand débat » touche officiellement à sa fin le 18 mars. Mais que va-t-il advenir des milliers de contributions des Français au cours de ces deux mois de débats ? L’exercice est inédit, mais il est aussi complexe, car le gouvernement, souhaitant désamorcer les accusations de manipulation, a promis « l’exhaustivité » et la « prise en compte » des contributions. Promesse qui ouvre en réalité plus de questions qu’elle n’en résout sur ce qui sortira concrètement du « débat », car, parallèle à cette exigence, il y en a une autre, celle d’un calendrier extrêmement serré. Outre la tenue des conférences thématiques et régionales dans le courant du mois de mars, il a été prévu que ce grand débat débouche sur un débat parlementaire début avril et des « décisions » présidentielles à la mi-avril.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

Politique
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
À l’air libre
par À l’air libre
Libertés publiques
par Jérôme Hourdeaux et Camille Polloni
France — Politique
par Ellen Salvi et Matthieu Suc
Migrations — Enquête
par Céline Martelet
Voir la Une du Journal

À ne pas manquer

La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage
Guerre en Ukraine : à Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv, entre Odessa et Kherson, subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec
Violences sexistes et sexuelles — Analyse
Ce que deviennent 100 affaires révélées depuis #MeToo
Que sont devenues les révélations en avalanche dans les médias français depuis #MeToo, en 2017 ? Ont-elles été judiciarisées ? Quelles en ont été les conséquences ? Mediapart a décortiqué 100 dossiers parmi les plus retentissants.
par Lénaïg Bredoux, Donatien Huet et Marine Turchi
À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Un magistrat ordonne la censure préalable d’une enquête de Mediapart
Saisi par l’avocat de Gaël Perdriau, le président du tribunal judiciaire de Paris a fait injonction à Mediapart de ne pas publier de nouvelles révélations sur les pratiques politiques du maire de Saint-Étienne, après celles du chantage à la sextape. Cette censure préalable, décidée sans débat contradictoire, est une attaque sans précédent contre la liberté de la presse.
par Edwy Plenel
Climat — Analyse
Jets de peinture et de soupe sur les œuvres d’art : « Ça vous choque ? Tant mieux ! »
Statue aspergée de peinture ce vendredi à Paris, jets de soupe et collages de mains ou de visages sur des tableaux : depuis des mois, des activistes du climat perturbent les grands musées internationaux. Est-ce si ridicule, alors que les gouvernements continuent d’échouer à mener les politiques nécessaires ?
par Jade Lindgaard