Le PS se débat dans la réforme des institutions

Par
Les socialistes ont tranché sans trancher. Divisé lors de son bureau national entre partisans du refus en bloc et tenants de la négociation sur la réforme des institutions, le parti socialiste a posé ses conditions, mais navigue encore à vue, ni au clair ni vraiment unitaire sur sa stratégie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Derrière l'unité de façade, c'est une querelle sémantique qui révèle les divisions des leaders socialistes. À l'issue du bureau national du PS de mardi dernier, les discussions sur l'attitude à adopter pour faire face à la réforme des institutions ont accouché d'une position commune, reposant sur cinq exigences [voir sous l'onglet Prolonger].