Comment être député est devenu un métier

Par

Au terme d’une enquête de deux ans, trois chercheurs de l’université de Strasbourg ont reconstitué les parcours de plus de 1 700 parlementaires, entre 1978 et 2017. Ils confirment la professionnalisation massive de la politique, et l’expliquent notamment par la hausse du nombre d’élus provoquée par la décentralisation. Voici les bonnes feuilles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le préjugé est tenace et l'affaire Fillon n'a fait que le renforcer : celui d'une « classe » politique obsédée par la préservation de ses propres intérêts, qui ne vit plus que de ses mandats politiques, et qui se comporte en petit entrepreneur d'elle-même. Trois chercheurs ont passé deux ans à scruter les parcours des parlementaires pour en avoir le cœur net. La professionnalisation de la politique s'est-elle accentuée ? Pourquoi ? Et avec quelles conséquences ?