Violences du 1er mai: Alexandre Benalla renvoyé devant le tribunal

Par

Alexandre Benalla, ex-collaborateur d’Emmanuel Macron à l’Élysée, a été renvoyé en procès par le juge d’instruction chargé d’enquêter sur l’affaire des violences du 1er mai 2018 à Paris. Il sera notamment jugé pour « violences volontaires », ou encore « port d’arme » non-autorisé, aux côtés de trois autres prévenus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alexandre Benalla, ex-collaborateur d’Emmanuel Macron à l’Élysée, a été renvoyé en procès lundi par le juge d’instruction chargé d’enquêter sur l’affaire des violences du 1er mai 2018 à Paris, a appris l’AFP mardi de source judiciaire.