«La droite est dans la même situation que la gauche en 2002»

Par

Pendant que l'UMP se déchire, les chapelles centristes sont en pleine ébullition. Après le Nouveau Centre d'Hervé Morin, c'est au tour du Parti radical de Jean-Louis Borloo de valider ce week-end, à l'occasion de son congrès, son entrée dans la future «confédération des centres». François Bayrou apportera lui «sa contribution majeure au débat sur le Centre» à l'issue du conseil national du MoDem. Etat des lieux de la droite et de centre avec le politologue Nicolas Sauger.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pendant que l'UMP se déchire entre son aile sociale et son aile droitière, les chapelles centristes sont en pleine ébullition. Après le Nouveau Centre d'Hervé Morin le 7 mai, c'est au tour du Parti radical de Jean-Louis Borloo de valider, ce week-end, à l'occasion de son congrès extraordinaire, son entrée dans la future «confédération des centres», qui doit voir le jour d'ici l'été. Et de confirmer ou non son départ de l'UMP. Parallèlement, François Bayrou fera «une importante déclaration sur la situation politique actuelle» à l'issue du conseil national du MoDem, samedi 14 mai. Le leader du Mouvement démocrate a promis qu'il «apporter(ait) sa contribution majeure au débat sur le Centre».