Wauquiez ou la «Droite sociale» ultra-libérale

En dénonçant le «cancer» des «dérives de l'assistanat», et en annonçant une série de mesures sur le RSA, Laurent Wauquiez a fait chavirer sa Droite sociale, sensibilité centriste de l'UMP, vers les rangs des ultra-libéraux. Portrait d'un ministre libéral qui s'habille de social depuis dix ans.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

«Les réformateurs-libéraux se félicitent de voir leurs idées gagner du terrain au sein de la majorité, y compris au sein de l'aile sociale de l'UMP.» Mardi, le paradoxe de la fracture interne à l'UMP pouvait se lire dans le communiqué des libéraux concernant les propositions de Laurent Wauquiez.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal