Loi Travail, saison 2: tout passe, on se lasse

Par et

Troisième séance de discussions sur la loi Travail, saison 2. Ce mercredi 13 juillet à l'Assemblée, l'article 3 était à l'ordre du jour et avec lui, la barémisation des indemnités prud'homales, le CDI de chantier et le périmètre de licenciement économique des entreprises. Si communistes et Insoumis ne cessent de marteler leur opposition, le gouvernement ne lâche rien. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Grillant leur cigarette dans les beaux jardins de l’Assemblée nationale, les députés le concèdent : ils s’épuisent. En ce 13 juillet, troisième jour de débat sur la loi Travail, saison 2, Stéphane Trompille, nouvel élu de l’Ain pour La République en marche (LREM), raconte : « Hier, nous avons discuté du regroupement des instances de représentation du personnel, en répétant les mêmes arguments pendant trois, quatre heures. Il y a beaucoup d’amendements sur les mêmes alinéas. On tourne en rond. Chacun martèle ses amendements, sans que ce soit très constructif. C’est un apprentissage. » « Chacun exprime ses désaccords, mais on ne se convainc pas. À force de répéter, tout le monde sature », admet Jean-Baptiste Moreau, député LREM de la Creuse. Plus que quelques heures à tenir, pour une discussion qui devrait s'achever jeudi soir.