Comment la justice traite les infractions racistes

Par

Une étude sociologique inédite s’est penchée sur le sort judiciaire d’affaires liées au racisme instruites dans trois tribunaux correctionnels. Ses premiers résultats montrent que certaines affaires ont plus de chances d’être poursuivies que d’autres, en fonction du tribunal concerné, du type de racisme, des profils de la victime et du mis en cause. Entretien avec le sociologue Abdellali Hajjat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comment la justice décide-t-elle qu’une plainte pour un acte raciste doit être poursuivie ou non ? Une étude sociologique inédite s’est penchée sur le sort judiciaire de quelque 500 dossiers judiciaires d’affaires liées au racisme instruites entre 2006 et 2015 dans trois tribunaux correctionnels.