Claude Guéant, l’histoire d’une déchéance

Ancien ministre et n° 2 de l’Élysée sous Nicolas Sarkozy, ancien directeur de la police, qui revendiquait force et ordre contre les délinquants, Claude Guéant va passer, lundi 13 décembre, sa première nuit en prison. Un tremblement de terre au sein de l’ancien clan présidentiel.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il s’agit d’une première, dans l’histoire récente de France, pour un homme politique ayant occupé autant de fonctions sur le toit de la République. Ancien ministre de l’intérieur, secrétaire général de l’Élysée, directeur de la police nationale, préfet, directeur de cabinet et, pendant une décennie, entre 2002 et 2012, inséparable bras droit de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant a été incarcéré, lundi 13 décembre.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal