Attentat de Nice : la cour d’assises condamne lourdement les « petites mains » du terroriste

La cour d’assises spéciale de Paris a condamné à des peines de dix-huit ans de prison les deux principaux accusés, Chokri Chafroud et Mohamed Ghraieb, pour « sanctionner sévèrement et de la même manière la participation à une association à caractère terroriste », au regard du « traumatisme national ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Soudain, des applaudissements se font entendre dans la salle d’audience. Brièvement. Mais nourris et sans retenue. « Pas de manifestations, s’il vous plaît, réagit le président de la cour d’assises spéciale de Paris, Laurent Raviot. La justice a besoin de sérénité, elle n’a pas besoin d’être applaudie ni vilipendée du reste. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal