Hollande ressort la réforme du CSM de son chapeau

Par et

Le chef de l’État souhaite que le Congrès vote aussi la réforme du Conseil supérieur de la magistrature et du parquet. Coup de bluff ou réveil tardif ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

S’agit-il d’un coup de bluff politique ou de la réalisation tardive d’une promesse de campagne ? Après un flot d’annonces hétéroclites ces derniers jours, François Hollande a provoqué un petit effet de surprise, mercredi 13 janvier, en souhaitant que le Congrès vote lors de la même session non seulement la révision constitutionnelle qu'il a décidée après les attentats du 13 novembre, mais aussi la réforme du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et du parquet.