Mayotte : nouvelle mise en examen dans l'affaire du GIR

Par

Un nouveau gendarme a été mis en examen le 4 février 2014 dans une affaire d'importation de stupéfiants à Mayotte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après le capitaine de gendarmerie Gauthier, ancien patron du groupement d'intervention régional (GIR) de Mayotte, c'est un gendarme maritime, Christophe Lemignant, qui a été entendu et mis en examen dans une affaire de stupéfiants, le 4 février 2014, pour « complicité d'importation illicite de stupéfiants », par le juge d'instruction Hakim Karki. Contacté, Joël Garrigue, le procureur de la République de Mamoudzou, a confirmé sans plus de commentaire la mise en examen du gendarme maritime. Le juge d'instruction soupçonne Christophe Lemignant d’avoir incité des passeurs à importer du cannabis en dehors de tout cadre légal. Mediapart et le journal réunionnais Le Tangue ont récemment révélé le témoignage de gendarmes mobiles qui dénoncent des « opérations télécommandées ».