François Hollande dresse un bilan immodeste et borné de son action

Par

Dans son livre Les Leçons du pouvoir, l’ancien président défend mordicus son action au pouvoir et attribue la responsabilité de ses déboires aux frondeurs. Sans convaincre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Benoît Hamon jure qu’il n’y a pas jeté un œil. La France insoumise, qu’elle n’a « pas de temps à perdre » avec ça. Qui lira, finalement, le livre de François Hollande, à part une poignée de journalistes politiques ? Cette semaine, la quasi-totalité de la presse lui a pourtant fait la part belle. À commencer par le quotidien Libération qui consacrait mardi un portrait au « bonhomme d’État », ainsi que deux belles pages pour faire écho à ses confessions. Jeudi, L’Obs offrait sa Une au visage poupin de l’ancien président, lui ouvrant ses colonnes pour un « entretien exclusif » flanqué d’une gentille critique du fameux ouvrage.