Bientôt plus de gynécologues?

Par

Avec seulement vingt postes proposés cette année à l'internat de médecine, les gynécologues médicaux s'inquiètent pour l'avenir de leur profession. A ce rythme, en 2020, ils seront dix fois moins nombreux qu'aujourd'hui en France. Le suivi des femmes peut-il être assuré par les médecins généralistes ? Une enquête de Hugo Lindenberg.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une enquête de Hugo Lindenberg