Beauvau de la sécurité : Macron referme la porte derrière lui 

Par et

Dans un exercice mêlant autosatisfaction et soutien ardent aux forces de l’ordre, le président de la République a promis des décisions « radicales » dont la teneur concrète se fait attendre. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tout y est. La sécurité « affaire de tous » et « première des libertés », la nation qui « fait bloc » derrière ses policiers et gendarmes, les « solutions nouvelles » pour « bâtir la vie tranquille »