L'UMP n'en peut plus de la primaire PS

Par et
Réuni à Saint-Cyr-en-Loire, pour ses Journées parlementaires, le parti présidentiel a promis l'entrée dans «une nouvelle phase». Mais impossible de brancher ténors et députés sur d'autres sujets que «ces interminables primaires» socialistes. Pour répliquer, l'UMP mise sur sa «cellule riposte» et le quadrillage du terrain par Sarkozy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Saint-Cyr-en-Loire, de nos envoyées spéciales