Education, inclusion, adoption: un plan LGBT sous le signe de la continuité

Par

À travers son « plan national d’actions pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ », le gouvernement a annoncé les grandes orientations des politiques publiques pour les trois prochaines années. Il est attendu au tournant sur l’effectivité de ces mesures. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce mercredi, la ministre déléguée chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, Élisabeth Moreno, a présenté le plan national d’action 2020-2023 pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+. Élaboré par la Dilcrah, il remet à l’agenda des mesures prévues dans le plan précédent (2016-2019), mais inabouties, et promet d’approfondir les chantiers en cours.