Financement du RN: «C’est la poule aux œufs d’or»

Par

Entendu mercredi, le président de la Commission nationale des comptes de campagne a fait le récit des anomalies découvertes côté FN lors des législatives de 2012. Et décrit ses moyens d’enquête limités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«En gros, les élections, c’est la poule aux œufs d’or », avait résumé un policier devant Yan Boutin. L’imprimeur du Front national avait approuvé. Au quatrième jour du procès des escroqueries présumées de la campagne des législatives de 2012, Yan Boutin s’est souvenu. Lors d’une réunion des imprimeurs organisée par Marine Le Pen avec son père avant cette campagne, les choses avaient changé. « Elle a pris la parole et elle a dit, si j’ai bien compris, que les élections seraient gérées directement par Frédéric Chatillon, explique-t-il. Frédéric Chatillon, derrière, m’a proposé des “kits” – de matériel – à imprimer. »