Le gouvernement prêt à un délai pour la négociation Unédic

Par
Le Premier ministre s'est montré ouvert à l'idée de reporter d'un mois l'échéance légale de la négociation sur l'assurance chômage comme l'ont demandé les partenaires sociaux, mais sous certaines conditions, a-t-on appris vendredi de source syndicale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre s'est montré ouvert à l'idée de reporter d'un mois l'échéance légale de la négociation sur l'assurance chômage comme l'ont demandé les partenaires sociaux, mais sous certaines conditions, a-t-on appris vendredi de source syndicale.