Grève dans la justice : les causes d’une mobilisation inédite

Effectif insuffisant, surcroît de travail, double discours du gouvernement : ce précipité va jeter des milliers de personnels de justice dans la rue ce mercredi. Les chiffres de la misère judiciaire sont éloquents.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La journée de mobilisation des personnels de justice organisée mercredi 15 décembre dans toute la France devrait dépasser, par son ampleur, les manifestations précédentes. Pas moins de 18 syndicats et associations professionnelles appellent à renvoyer les audiences et à manifester dans plusieurs villes, dont Paris. L’Union syndicale des magistrats (majoritaire et modérée) appelle même à une journée de grève pour la première fois de son histoire.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal